Le Sentier à Toronto : un sanctuaire de loisirs et de repos

7 juin 2013 | 0 commentaires

Valerie Pringle, coprésidente du Conseil d'administration de la Fondation du STC, complète son BioKit avec l'aide d'une nouvelle amie du refuge Red Door lors d'une sortie au Sentier Martin Goodman/Waterfront organisée par la Junior League de Toronto.

 

 

On peut facilement tenir pour acquis notre capacité de renouer avec la nature lorsque les grands espaces nous sont faciles d’accès.

Mais pour ceux pour qui le temps presse et l’argent n’est pas toujours disponible, un Sentier urbain tel le Sentier Martin Goodman/Waterfront du centre-ville de Toronto est une bénédiction.

Constatant les avantages du grand air du Sentier, la Junior League de Toronto a récemment organisé une sortie pour les jeunes du centre d’hébergement familial Red Door, qui donne aux familles sans-abris une place où rester pendant leur réaménagement.

La coprésidente de la Fondation du sentier Transcanadien, Valérie Pringle, prononçait un discours pour la rencontre annuelle de la Junior League de Toronto et s’est jointe à la sortie, qui a mené les familles de Red Door à la découverte du sentier Transcanadien avec des BioKits du Sentier en main.

« J’ai été ravie d’avoir eu l’occasion de passer l’après-midi avec ces enfants sur le Sentier à Toronto, » a dit Pringle. « Voir les enfants apprendre sur leur environnement et s’exciter à propos de la nature dans leur propre cour nous donne un exemple concret de l’importance du Sentier aux communautés canadiennes. »

Le groupe du centre d’hébergement s’est rendu au quartier The Beaches dans l’est de Toronto en prenant le tram.

« Ces enfants avaient une faim pour des activités de plein air et d’exploration. C’était parfait, » dit Pringle. « J’ai adoré leur expliquer qu’il s’agit de leur Sentier et qu’ils doivent l’emprunter et en prendre soin. Je leur ai expliqué que, s’ils le voulaient, un jour ils pourraient visiter le Canada au complet à partir du Sentier. Je suis reconnaissante à la Junior League de Toronto d’avoir organisé cet événement et de leur travail avec les bénévoles dans la promotion du sentier Transcanadien. »

Le Sentier Waterfront parcourt actuellement 100 kilomètres de Pickering à Hamilton. Une fois ce tronçon du Sentier raccordé, il s’étendra sur 130 kilomètres et raccordera, à vitesse humaine, six municipalités et environ 4,3 millions de Canadiens.

Depuis 1992, 2729 kilomètres de Sentier ont été raccordés en Ontario; 2506 kilomètres restent à être forgés pour atteindre une connexion totale.

Le Sentier est sur une mission ambitieuse de connexion, cherchant à raccorder le Sentier d’est en ouest et du nord au sud d’ici 2017. Aidez-nous dans notre mission en visitant www.sentier.ca.

 

Commentaires


No Comments / Sans Commentaires

Laisser une réponse

Vous devez indiquer votre nom.
Vous devez inscrire une adresse courriel valide.

Vous devez écrire votre commentaire.

Chapitre 150

Ce groupe de chefs de file visionnaires et influents nous aidera à relier les tronçons du Sentier et tous les Canadiens entre eux.

Le saviez-vous ?

Le Sentier est situé à 30 minutes du domicile de plus de 80 % des Canadiens, et il traverse ou borde près de 1 000 collectivités.

Donnez maintenant

Faites un don maintenant et aidez-nous à raccorder le Sentier à temps pour célébrer le 150e anniversaire du Canada en 2017. Pour chaque dollar que vous offrez au Sentier, le gouvernement du Canada s'engage à verser 50 cents!

Photos du Sentier


Photo de : Douglas Gibb
Whitehorse Copper Trail