Un nouveau tronçon à l’honneur d’une brave héroïne canadienne

25 septembre 2013 | 0 commentaires

 

Valerie Pringle and Laureen Harper at Kilometre 31 on the 32-kilometre Laura Secord Legacy Trail.

Valerie Pringle et Mme. Laureen Harper au Kilomètre 31 des 32 kilomètres du Sentier Laura Secord Legacy.

Cet été, le Sentier est fier d’annoncer l’addition d’un chemin historique à son réseau national de sentiers. Ce fut sous le soleil ardent du mois de juin 1813 que Laura Secord a bravement traversé 32 kilomètres de terrain difficile, son seul objectif étant d’alerter les troupes britanniques d’une attaque imminente des Américains.

Le chemin que s’est forgé Secord fait maintenant officiellement partie du sentier Transcanadien depuis la cérémonie tenue par Friends of Laura Secord le 21 juin, soit l’aube de la promenade commémorative qui a accueilli de nombreux participants venus pour rendre hommage à cette héroïne canadienne.

« Nous sommes ravis que le chemin de Laura fasse maintenant partie du sentier Transcanadien, dit Caroline McCormick, présidente de Friends of Laura Secord et l’arrière-arrière-arrière-petite-fille de Laura Secord. On renforce le rôle que Laura a joué au sein du développement du Canada en tant que nation en rajoutant son parcours aux nombreux autres sentiers historiques que le Sentier met en valeur. »

L’aube de son voyage historique, Secord entendit par hasard les plans des soldats américains qui avaient repris la propriété Secord. Lorsque Secord entreprit son chemin à travers les territoires occupés par les Américains, elle savait fort bien que sa mission pourrait mener à sa mort : la peine pour espionnage durant les années 1800s était le peloton d’exécution. Afin d’éviter d’être capturée, elle évita les routes principales et affronta les broussailles sauvages tout en gardant l’œil et l’oreille ouverts pour les loups, les cougars et les serpents.

Lorsque Secord arriva finalement à sa destination après plus de seize heures, on rapporte qu’elle fut si épuisée qu’elle réussit à peine à transmettre son message avant de s’écrouler. Grâce à sa bravoure, les Britanniques et leurs alliés, les Iroquois, repoussèrent l’invasion américaine à Beaver Dams, gardant le contrôle de la Péninsule du Niagara.

En honneur de Secord, quelques représentants du Sentier ont participé à la Marche commémorative de Laura Secord, notamment Mme Laureen Harper, présidente d’honneur de la campagne du Chapitre 150, et Valerie Pringle, coprésidente de la Fondation du STC et porte-parole de Friends of Laura Secord.

« Il s’agit d’un magnifique sentier, avec des vues magnifiques, mais tout au long nous sommes toujours conscients des énormes risques que Laura Secord a pris en voyageant seule et à pied, dit Mme Harper. Elle devait être si effrayée, pensant à ce qui pourrait se produire si elle se faisait prendre, mais aussi à ce qui arriverait à sa famille et tous les autres loyalistes britanniques si elle échouait. Mais elle ne s’est jamais arrêtée et c’est grâce à son courage que la Péninsule du Niagara a été regagnée, une victoire considérable dans le développement du Canada. »

Le tronçon de 32 kilomètres du sentier Transcanadien, qui relie la propriété des Secord à la Maison DeCew, se rapproche du trajet parcouru par Secord en 1813 et voyage à travers divers paysages, dont d’anciennes forêts et des parcs urbains.

« Voici un autre exemple de comment le Sentier fait plus que simplement physiquement raccorder les municipalités, dit Pringle. Des routes historiques telles que le Sentier Laura Secord Legacy nous permettent de marcher dans l’histoire, nous rappelant d’importants événements de l’histoire du Canada, et approfondissent notre compréhension de notre identité canadienne. »

Plus de 1000 marcheurs ont fait honneur à Secord lors de la promenade commémorative cet été. Le Sentier félicite tous les marcheurs.

Parmi les autres tronçons du Sentier d’importance historique on inclut : le Path of the Paddle du Nord de l’Ontario, qui suit les routes explorées par les voyageurs des 18e et 19e siècles; le Sentier de la Vallée Cowichan, dont le majestueux pont à chevalets Kinsol  rappelle l’histoire ferroviaire de notre pays; et le Sentier Crocus au Manitoba, qui passe chacun des « Cinq géants des prairies » du Lieu historique national du Canada des Élévateurs-à-Grains-d’Inglis, un symbole architectural de l’agriculture de l’Ouest canadien et des Prairies.

 

 

Commentaires


No Comments / Sans Commentaires

Laisser une réponse

Vous devez indiquer votre nom.
Vous devez inscrire une adresse courriel valide.

Vous devez écrire votre commentaire.

Chapitre 150

Ce groupe de chefs de file visionnaires et influents nous aidera à relier les tronçons du Sentier et tous les Canadiens entre eux.

Le saviez-vous ?

Le Sentier est situé à 30 minutes du domicile de plus de 80 % des Canadiens, et il traverse ou borde près de 1 000 collectivités.

Donnez maintenant

Faites un don maintenant et aidez-nous à raccorder le Sentier à temps pour célébrer le 150e anniversaire du Canada en 2017. Pour chaque dollar que vous offrez au Sentier, le gouvernement du Canada s'engage à verser 50 cents!

Photos du Sentier


Photo de : Chris Hauserman
Sea to Sky Trail